Le XIV ème cercle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le XIV ème cercle

Message  colombeau le Dim 16 Déc - 15:30

V'la le 22 propulsé au 27 en novembre


Pour commencer un Muscat de Noël et on y va :


1. Lysiane :
- Jean Teulé : "Longues peines" ambiance délétère des prisons + détails sordides ; on parle de Barbara, accepterait -elle de nous faire un topo + film sur le sujet ? (c'est quand même son métier, merde)
- Francis Garde : "Ce qu'il advint du sauvage blond" ça démarre comme Robinson Crusoë mais en Australie avec les aborigènes. Goncourt du premier roman, super intéressant
- Delacourt : "l'écrivain de la famille" + "la liste de mes envies" déja évoqués et conseillés par la majorité du cercle
- Olivier Adam : "Les lisiéres" ( auteur de "je vais bien, ne t'en fais pas" le film était génial et "le coeur régulier" au Japon) Lysiane est trés interpelée par ce sujet des limites (divorces, secrets de famille...) et ce livre l'a renvoyée vers tout un tas de souvenirs de sa propre vie, plus ou moins douloureux ; mais ne demande-t-on pas aussi aux livres qu'ils nous dérangent ?
Ne lui faisons pas lire le Villon de Teulé qui risquerait de la déstabiliser (Merci Lysiane de nous dévoiler tes failles)

2. Mô :
- Nous lit un article sur la décroissance de Sylvain Tesson ( "Dans les forêts de Sibérie" déja présenté ) il cite Gandhi, Sénéque, Epicure et Boudah et conseille la "révolution en soi"
rebondit sur Amadou Hampaté Bâ du Mali : "Amkoullel l'enfant peul" que Barbara nous avait chaudement recommandé
- " Comtes du Poitou, ducs d'Aquitaine" Michel Dillange Abbaye de Maillezais, Alienor d'aquitaine, Nieuil sur l'Autize Idée de voyage avec la bibli de Moulismes
- "la voyageuse de nuit " Françoise Chandernagor sur la mort de sa mère. éprouvant.

3. Liliane :
-Le coup de coeur : "la vérité sur l'affaire Harry Québert" Joël Dicker au début : crise de la page blanche ensuite... on essaye de le lire pour le cercle du mois de janvier.
- Phillip Roth ("la tache", "le théâtre de Sabbat"): "Nemesis" déesse de la vengeance : épidémie de poliomyélite en 1944
- Mathias Enard : "Rue des voleurs" attention Tanger, il avait écrit : "parle-leur de batailles , de rois et d'éléphants" Goncourt des lycéens 2010
"Livro" José Luis Peixoto sur les portugais immigrés : chronique poétique de la vie des humbles

4. Janine : herself :
Gilbert SINOUE : INCh ALLAH - le souffle du jasmin
Désolée, je ne savais pas que ce livre avait déjà été commenté (absente pour cause d'hôpital)
Je rajoute tout de même une couche car je le trouve passionnant. La Palestine de 1916 à 1956; Décision des Anglais de faire venir en Palestine les Juifs persécutés en Europe. La Palestine peuplée de seulement ''800 000 Arabes qui n'ont rien su tirer des ces terres après des siècles d'occupation'', que l'on peut donc balayer de la main ! Le point de départ était de chasser les Turcs pour provoquer la chute de l'Empire Ottoman et s'en partager les dépouilles entre Angleterre - France et même Russie tsariste. OK sur le papier car pour Le Foreign office ''... en tant que Nation, les Arabes n'existent pas. ils ne sont qu'un agrégat de tribus...''
Laurence d'Arabie avait réussi à les unir dans la lutte contre l'ennemi turc mais il ne savait pas que son action n' engageait pas la parole de l'Angleterre !
L'accord Sykes - Picot (Angl. FR), signé dans le dos des Arabes en les privant de tous leurs droits, devait "installer dans cette région du monde une poudrière, pire, une série de bombes à retardement comme il n'y en jamais eu dans l'histoire'' (entretien au Foreign office en 1916)Et pour ce qui est de la poudrière, la description se poursuit avec la vie de familles arabes et juives jusqu'à l'arrivée de NASSER en Egypte.
et je suis restée en Egypte de nos jours avec : - Alaa el ASWANY (l'auteur de ''L'immeuble Yacoubian'', excellente chronique sur la vie dans un immeuble au Caire dans les années 2000) : "J'aurais voulu être égyptien" description très caustique des travers et traits de caractères des egyptiens ( vus pa un Egyptien) - juste et drôle. et autre point de vue celui d'un attaché culturel français pendant les années 2000/2002 ou l'on commence à percevoir les prémices du rejet del'autorité du régime Moubarak :
- Paul FOURNEL / "Poils de Cairote" Notes écrites au jour le jour. Humour et tendresse.NB /pour qui serait intéressé nous disposons de pas mal de livres et albums sur l'Egypte d'hier (avant hier) et d'aujourd'hui.

5. Tony
Aime bien relire les livres (peut-être le même rapport que certains ont avec la musique, d'autres avec le cinéma)
"Une histoire brêve des religions" 500 pages quand même de E E Kellet (mort en 1948) intérêt des similarités et des différences entre les différentes religions et le boudhisme (qui n'est pas une religioin mais une attitude spirituelle) Odan Thor hierarchie des démons .
- Nous ravit en lisant des classiques : "les lettres de mon moulin" Alphonse Daudet. On lit la table des matières : la diligence de Beaucaire, le secret de Maître Cornille, le curé de Cucugnan, la chêvre de monsieur Seguin, l'homme à la cervelle d'or... autant de notre patrimoine commun qu'il est agréable d'évoquer .

6. Marie-Laure
Revient sur le thême de la derniére séance : on rigole bien en Afrique "la bible de l'humour noir" Michel Lafon sens de l'humour et de l'autodérision
ex : "Ma fille est partie en France
- Ah , putain !
- Non ,étudiante"
Cyrulnik "Sauve-toi, la vie t'appelle" autobiographie de la résilience
Nous quitte rapidement, visiblement porteuse du virus respiratoire syncytial. Sympa d'être venue

7. Ruth
"Shirley" Charlotte Bronte l'époque victorienne, paru en 1849 au début de l'industrialisation
"Le 5ème cavalier" Lapierre et Collins chantage nucléaire de Khadafi, haletant "tu es au bout de tes nerfs"
"Le colonel Chabert" Balzac Nous on repense au film et on a peur que ce pauvre Chabert (comme Danton, Jean Valjean et Cyrano) ne se transforme en manneken pis.

8. René
a toujours le chic pour nous dégoter des super bouquins :
- "Préceptes de rhétorique recueillis des oeuvres de Fénelon" par le pére Dupanloup tristement célèbre (aucun rapport avec le manneken pis précedemment évoqué)
- "l'ensorcellement du monde" Boris Cyrulnik encore
- "Satan conduit le bal" Georges Anquetil interdit en 1925
- "le premier matin" Jean Claude Kaufmann, trés pudique
- "le bel été" Cesare Pavese "A cette époque, c'était toujours fête"

9. Jean
- revient sur Serendip qui aurait inspiré Voltaire pour son Zadig, équivalent néologique pour sérendipité : fortuitude
- rubrique théatre : vu avec d'autres membres du cercle à Journet en même temps qu'au théâtre du rond point à Paris "Sortir de ma mère" de Pierre Notte (affiche et décors d'Emmanuelle Zennati) : contemporain à conseiller
- à propos de Nemesis, cite la salade mythologique : Nemesis Ithaque de Corynthe callypige la Eole .
- offre à Tony les cents plus beaux poémes français (4.50 euros) une page au hasard tout le monde a repris : "demain, dès l'aube..." encore une fois notre patrimoine collectif (pléonasme ?)
- Des sons et des mots : crac et crache
crac onomatopée
Crac ou crack : cheval gagnant ou 1er de la classe
Crack : stupéfiant
Cracque : fente d'exploitation dans les mines
Craque : mensonge
Crash aérien
Crache ta valda
Krak forteresse
Krach de 29
Krash boisson énergisante
Faire crac crac
Que le grand crique me croque, je craque


- des nouvelles d'Eric :
http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/communes/Montmorillon/n/Contenus/Articles/2012/11/16/Eric-Sauvage-au-Dark-Dog-Moto-Tour#
- Qu'est ce qu'un houspillon ?
joignant le geste à la parole : "un houspillon c'est ça !" : boire un verre de vin (synonyme rincette)
- jardin de mots : coruscant = éclatant

Repas :
Soupe de légumes des jardins de Marta
Cake aux carottes de Lyse
rillettes de saumon, tzatziki, petits fours, gâteaux alsaciens, brédelés de Janine et Vicky
salade composée à la mimolette vieille de Mô
tarte tomate moutarde de Ruth
lemon custard
tartopomalili
Côtes du Rhone, Bordeaux, on parle de neuf-neuf et huit-huit, de col en bénitier
Mô nous parle de l'estofinado de l'Aveyron : morue séchée + huile d'olive, recette importée par les Hollandais qui creusaient les canaux.
Des bizous à nos absents: Barbara , Maguy , Jeni , Dominique on t'attend pour les lectures

Notre pensée collective du 22, protéiforme comme les barbapapa, prend le chemin de la revisite des classiques français à travers les yeux bienveillants de nos amis britanniques : une madeleine au thé, qui s'en plaindra ?

Et comme en France tout se termine par des chansons :
Pére Dupanloup monte en ballon
Avec sa femme et son cochon ,
A 300 mètres dans l'atmosphére ...









colombeau
Admin

Messages : 30
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 67
Localisation : Adriers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum